… pis qui joue du violon. Pis qui est pas capable de me répondre par courriel, par téléphone, par message privé sur Facebook, par texto, par pigeon voyageur – par beuglante.

C’était pas compliqué, juste me dire que ma facture avait bien été reçue.

Qu’il regardait le travail, qu’il me reviendrait avec ses commentaires, ses modifications.

C’était pas compliqué de me dire qu’il était dans une mauvaise passe financière aussi. C’était pas mon problème, mais ça aurait sûrement allégé mes requêtes à force de lui écrire over and over, de le gosser, de le stresser aussi.

Parce que c’est sûr qu’il se sentait cheap. C’est sûr que ses silences lui pesaient, c’est sur que personne avait de fun à relancer l’un à ghoster l’autre.

On fait quoi, quand un client paie pas Cath?

C’est la question qui revient tout le temps, et j’aurais le goût de renchérir moi : on fait quoi, pour que ton client te paie, tout court?

Parce que les mise en demeure et les sermons à cause des bris de contrats, tout le monde sait c’est quoi. Personne aime ça et personne veut se rendre là, mais c’est inévitablement ce qui va arriver si tu fais pas ce qui suit :

* Assure-toi d’avoir de l’argent pour ton travail au fur et à mesure du mandat et pas juste à la fin (un dépôt, un entre-deux, un montant aux modifications, un pourcentage à la fin).

* Assure-toi d’avoir un contrat solide qui est là pour te backer si ça va pas bien, et fais-le signer quand ça va bien.

* Assure-toi de te prendre au sérieux, et ta business aussi. T’es pas là pour taper sur l’épaule de qui que ce soit, pour lui faire des tresses et lui dire que tout va bien aller. T’es là pour faire ta job et être payé(e) pour. 💃

Je te repose la question donc : qu’est-ce que tu peux faire, là, tout de suite, pour que tous tes clients te paient toujours?