Je sais pas tout sur tout.

Toi non plus.

Le truc avec Vie de pyjiste, c’est que souvent les gens pensent que je suis la pyjiste par excellence (lol), celle qui a trouvé le code secret et la formule magique pour faire du cash en maudine (lol bis). Que je travaille avec juste les clients les plus famous du monde toute catégorie confondue. Que j’ai des 10/10 avec mentions d’honneur partout et pour tout, que je gère mieux que tout le monde et que je suis un modèle à suivre.

Lol nope. Du tout.

Si je suis là et si je te jase ici à chaque semaine, et un peu partout à travers les différents checkpoints de la communauté, c’est parce que je me suis pété le nez bien plus souvent que tout le reste. Je suis tombée, j’ai fait des erreurs en maudit, j’ai douté, je doute encore. Si je suis là, c’est majoritairement parce que je te feel, parce que je sais aussi que peu importe ce qui arrive on force tous dans la même direction, ensemble. Je peux pas prêcher la bonne parole parce qu’il n’y en a tout simplement pas, je ne peux pas être une figure à suivre parce qu’il y a autant d’entreprises qu’il y a de pyjistes.

Et entre toi et moi, je veux pas être une experte.

Je veux faire partie de la gang, je veux faire partie de la solution. Je veux aider à la trouver d’ailleurs, la solution. Pas à l’imposer à qui que ce soit parce que de toute manière, moi, je me laisserais jamais rien imposer alors j’imagine même pas pour toi.