Je pense qu’il n’y a rien de mieux, vraiment rien-de-mieux que d’avoir hâte au lendemain quand t’es dimanche.

Avoir hâte de commencer la semaine, avoir hâte de placer des pions, avoir hâte de travailler sur un (ou full!) projet en particulier.

Le dimanche, c’est la journée où tu reset on dirait. C’est la journée où tu remets tout à neuf, où ça fait du bien de ne rien faire pour reprendre des forces et recharger tes batteries. C’est là où le monde s’arrête doucement (ou qu’il devrait, ahah), parce que ça te donne un p’tit feeling de vacances qui ‘échelonnent sur 24h top chrono.

Je me souviens comment je détestais les dimanches, dans ma vie de cubicule d’avant. Comment la pause pré-lundi se transformait en journée lourde où je tournais en rond et encore plus dès que j’allais me coucher.

Je ne dis pas que devenir pyjiste a changé mes dimanches du tout au tout.

Y’a des fois où j’ai pas hâte pentoute au lendemain, où je me dis que la journée de lundi va être chiante. Et y’a des moments où j’ai presque envie de commencer ma job le samedi en après-midi tellement j’ai hâte de m’y mettre. Ça bouge, ça fluctue, il n’y a rien qui est parfait dans la vie ; mais je peux compter sur les doigts de ma main les dimanches où ça me faisait chier de recommencer à travailler le lendemain.

Toi, depuis quand tu as hâte au lundi?