Je ne savais pas trop comment commencer ce blogue-là, comment commencer cet article-là non plus. C’est que j’ai l’impression de ne pas avoir écrit depuis mille milliards de millions d’années quand en vrai je le fais à chaque jour sur d’autres plateformes. Pour des clients, pour moi, pour VDP. Sous forme d’infolettres, de publications sur les réseaux sociaux, de documentation de formation, nameeee it.

Les blogues professionnels ne sont pas morts, du moins, pas à mes yeux. Parce que même s’ils l’étaient tous, celui-ci vient juste de naître pis avoue c’est full nice pis encore plus méta pis c’est quasiment une inception quand t’y penses. 

J’avais envie d’avoir un blogue pour parler de ma vie de pyjiste depuis vraiiiiiiiiment longtemps, je sais juste pas pourquoi j’ai gossé à mettre autant de temps avant de cliquer sur le petit icône de “blogue” dans WordPress.  Je sais pas pourquoi donc, mais aujourd’hui c’est pas ça que je veux te dire.

Je veux te dire de te trouver un moyen de te permettre de mettre un pied au moins un dans la vie de pigiste, de travailleur autonome, d’entrepreneur bref, un médium pour rentrer dans la gagne.

Oui tu peux te lancer un blogue professionnel comme je le fais aujourd’hui, douze ans en retard sur le programme principal.

Tu peux aussi te trouver une plateforme sur les réseaux sociaux sur laquelle tu trippes, l’utiliser à fond et y mettre tous les efforts et toute la constance que tu aurais mis sur ton blogue pour y faire la même affaire.

Les infolettres fonctionnement, les chaînes Youtube aussi. Podcast même affaire, je vois pas pourquoi ça ne serait pas même dans ta liste d’origine.

Que tu aies un blogue ou un autre des terrains de jeu listés ci-haut, le but de ce premier article, c’est de te motiver (comme moi) à avoir un endroit au moins un où tu es accountable. Où tu parles de ce que tu sais, encore plus de ce que tu ne sais pas. Où tu fais des checkups, pas nécessairement daily mais si t’es game de le faire quotidiennement ça change tout. Où tu parles de ton boulot, où tu démontres ton expertise, où tu te sers d’un canevas bien précis sur lequel pourront vivre ton offre, ta valeur ajoutée, ta vibe, mais aussi où tu pourras jaser le plus naturellement du monde de ta vision de ton boulot et ainsi partager (sans avoir l’impression de faire un pitch de vente) les bénéfices de t’embaucher toi et de faire appel à ton expertise.

Vois-le comme un portfolio, ou du moins c’est comme ça que je le vois pour moi.

Un portfolio ben particulier où j’ai envie de t’amener dans le behind the scenes de ma vie de pyj à moi. D’autres passeront te jaser de leur vie de pyjiste à eux aussi. Manque pas ça.