Vous le savez, j’adore ça vous donner une petite tribune de chialage tous les jeudis. Mais à force, on dirait que je finis toujours par me demander si vraiment ça aide ou si ça ne fait que brasser de la marde pour rien ahahah.

Parce que bon, des fois on se lève du mauvais pied pour les bonnes raisons (et faut extérioriser). Mais à d’autres reprises, être victime de son caractère poche des mauvais jours est un maudit bon alibi pour pas changer les choses et avancer quand même.

La nuance est petite mais elle est là. C’est okay d’avoir des journées où on est en criss contre tout et de laisser aller en mode “la poussière va ben finir par retomber”. Comme c’est okay des fois de shaker les mauvaises affaires pour finir par en faire du bon.

Prendre du temps pour identifier ce qui ne va pas va toujours te faire du bien parce que ça veut dire que tu ne pars pas de rien, que tu sais quoi arranger, ce sur quoi travailler pour améliorer les choses et pour t’améliorer toi. C’est ça que tu veux, est-ce pas? Moi oui, en tout cas.

(psssst, je sais qu’on est pas jeudi, mais si t’as envie de chialer oublie pas de penser au volet positif de la chose ; qu’est-ce qui va fucking mal versus qu’est-ce que tu pourrais faire pour aller mieux?)