Barney Stinson disait “New is always better.”

J’suis pas d’accord pentoute.

Parce que je ne sais pas pour vous, mais moi, j’attends encore après le client parfait en tous points. Le mandat qui me tente à 1000000% sans la moindre petite critique. La rémunération qui est directement à la cenne près ce à quoi je m’estime. 

Y’a de fortes chances que tu sois en train de travailler sur un contrat qui te fait chier (‘scuse le langage, maman) en ce moment. Que tu aies pris une pause de fixer ton écran en soupirant pour aller te perdre un peu sur Facebook, sur Instagram. Que tu aies abouti par hasard ici. Que tu te dises que tu vas gagner du temps avant d’y retourner, que t’as teeeeeeellement pas envie, mais que tu fais ça en attendant que le prochain contrat soit teeeeeeeellement plus nice. 

Peu importe ce que tu as à faire sur ta do-to aujourd’hui, peu importe les courriels que tu as déjà dans ta boîte de réception, peu importe les clients qui t’ont sur le payroll cette semaine.

La prochaine opportunité, c’est celle que tu as en ce moment. Pas le nouveau potentiel client idéal pas encore matérialisé, qui va peut-être un jour finir par toquer à ta porte. Un sac d’argent dans les mains, le gros signe de piasse pour te faire comprendre le pactole qu’il a pour te faire travailler sur ce que tu veux. Lol.

Peu importe ce que tu as à faire là, tout de suite, maintenant, c’est ça, la nouvelle opportunité. 

C’est peut-être pas on point ce que tu voulais faire, mais c’est ta meilleure chance de donner ton meilleur, de donner tout ce que tu as à faire quelque chose de bon, de beau, de nickel, d’à ton goût.

Les clients que tu as en ce moment, ce sont eux qui te font confiance, eux qui sont acquis, eux qui attendent juste que tu leur donnes la raison nécessaire de t’offrir des opportunités supplémentaires. 

Rêve pas à la nouveauté, anticipe pas le futur ; assure-toi de rocker le présent.